Marathon Tesla

Bonjour à tous,

Pour ces prochaines semaines, je vais vous proposer quelque chose d’un peu différent.

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de lire une biographie de Nikola Tesla : « Wizard: The Life and Times of Nikola Tesla: Biography of a Genius » de Marc Seifer.

Wizard: The Life and Times of Nikola Tesla: Biography of a Genius par Marc Seifer

Wizard: The Life and Times of Nikola Tesla: Biography of a Genius par Marc Seifer

Nikola Tesla est un personnage intéressant à plus d’un titre : il a été l’inventeur du moteur alternatif polyphase, l’un des acteurs de la promotion du courant alternatif, et l’un des hommes clé de la construction de la centrale hydroélectrique des chutes du Niagara.

De grandes réalisations s’il en est! Mais malheureusement elles n’ont pas forcément été retenues par les manuels scolaires et la seule chose que l’on a en tête quand on pense à Tesla c’est l’unité de champ magnétique qui porte son nom. Héritage de ses travaux autour des champs magnétiques rotatifs.

Cette situation d’inexistance dans les manuels d’histoire pourrait paraître paradoxale à la vue de toutes ces inventions et pourtant les affirmations farfelues qu’il a pu faire tout au long de sa vie (capacité à transmettre de manière instantanée une quantité infinie d’énergie vers n’importe quel point de la Terre, la mise au point d’arme à énergie pouvant détruire des avions en vol, etc) ou les enjeux industriels au milieu duquel il s’est retrouvé écrasé (notamment le conflit entre Westinghouse et Edison ou à propos de la radio avec Marconi) l’ont éloigné des gloires des livres d’histoire.

D’autant plus que certains ont même tenté de transformer cet inventeur important de la fin du XIXème et du début du XXème siècle en un chantre du new age, un vénusien dialoguant avec les autres planètes ou encore en une victime d’une industrie de l’énergie qui n’aurait pas voulu de prétendues machines à énergie libre.

Ces dernières affirmations, couplées à des premières biographies approximatives le présentant de manière trop flateuse et le faisant presque passer pour un surhomme (John O’Neill utilise explicitement « superman » dès le début de son ouvrage), font qu’il est indispensable de se baser sur plusieurs ouvrages pour arriver à recouper les choses qui sont du domaine du vrai et mettre de côté ce qui est plutôt du domaine du fantasme. En effet, aujourd’hui la majeur partie de ce que l’on trouve sur lui, notamment en terme de vidéo sur internet, est remplie d’inexactitude (au mieux) et de mensonges éhontés (au pire) afin de le faire passer pour un génie oublié ou un homme qu’on aurait voulu faire taire, etc.

L’histoire de cet homme est bien plus intéressante que ces racontars sans fondements et totalement ineptes car il s’agit ici d’un homme qui vécu à un tournant de notre histoire industrielle moderne et qui du trouver son chemin, autant que faire se peu, entre les théories scientifiques foisonnantes (il n’était pas d’accord avec Einstein sur la relativité par exemple), les empires industriels en construction (Westinghouse, Edison puis General Electric, RCA, etc), et un mélange entre journalisme, journalisme scientifique et publications scientifiques qui laissait la place à l’approximation et aux déclarations les plus farfelues.

Tout cela pour dire qu’un seul livre sur Nikola Tesla ne m’a pas suffit pour me faire une idée un peu plus précise du personnage! Cela me semblait nécessaire pour trier le bon grain de l’ivraie quant aux informations à son propos.

Je me suis donc attelé à un « marathon Tesla » (je vais peut-être en faire sur d’autres personnes d’ailleurs, j’aime bien le principe de multiplier les points de vue comme ça).

Je vous propose donc la revue de six livres sur Nikola Tesla que je publierais ici ces prochaines semaines :

Et qui sait, peut-être que je vais faire quelque chose de toutes ces choses que j’aurais appris à propos de Tesla !

Publicités

2 réflexions sur “Marathon Tesla

  1. Quel dévouement ! Je peux te conseiller aussi « Des éclairs » de Jean Echenoz qui vaut le détour par son écriture et le travail de « mise en fiction » qui fait de cet ouvrage une bonne introduction au personnage de Tesla pour les allergiques des biographies classiques.

    • Merci pour ton commentaire Antoine! Je ne connaissais Echenoz que de nom, mais tu me donnes une raison de plus d’aller regarder plus en détail ce qu’il fait et notamment cet ouvrage 🙂 Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s