LisezLaScience – 5 – Le Beau Livre de la Médecine de Clifford Pickover

Il y a deux semaines, nous avons parlé de l’histoire du Chaos, sans trop nous perdre tout au long du chemin, en abordant le livre de James Gleick “La Théorie du Chaos”. Ce livre avait été  choisi par vous, les poditeurs, via le sondage que j’avais proposé sur le site de LisezLaScience. Au cours de son récit, James Gleick nous racontait la vie des pionniers du Chaos, tous ces hommes et femmes qui ont passé du temps à découvrir comment le Chaos émergeait dans les sciences et comment le dompter pour en apprendre plus sur les phénomènes qu’il régissait.

Aujourd’hui nous changeons totalement de domaine ! Avec “Le Beau Livre de la Médecine : Des sorciers guérisseurs à la microchirurgie”, Clifford Pickover nous emmène à travers 12 000 ans d’histoire de la médecine. Nous apprendrons comment cette science s’est développée et nous traiterons de l’histoire de ces femmes et ces hommes qui ont cherché à comprendre et soigner les maux qui ont émaillés l’Histoire de l’Humanité.

Le Beau Livre de la Médecine - crédit http://www.images-booknode.com/ - http://goo.gl/RxXBSv

Le Beau Livre de la Médecine – crédit http://www.images-booknode.com/http://goo.gl/RxXBSv

Sommaire

  • Quelques mots sur Clifford Pickover
  • Le livre “Le Beau Livre de la Médecine : Des sorciers guérisseurs à la microchirurgie”
  • Un livre qui n’a rien à voir
  • Un livre que j’aimerais lire
  • Une quote
  • Plugs

Un auteur

Clifford Pickover - crédit Pickover - http://goo.gl/sBQVRS

Clifford Pickover – crédit Pickover – http://goo.gl/sBQVRS

Clifford Pickover est un scientifique américain né en 1957 et détenteur d’un doctorat sur la dispersion de rayons X et la structure des protéines. Si je le précise c’est parce que dans la foulée de l’obtention de son doctorat, il a intégré IBM et notamment le Thomas J. Watson Research Center en 1982. On pourrait se dire, IBM est une société avec une quantité de labs et pourquoi pas. Ce qu’il faut savoir, c’est que chez IBM, il a notamment intégré le groupe sur la synthèse vocale. Assez loin de son sujet de thèse… Mais pourquoi pas !

Clifford Pickover est un auteur prolifique : depuis 1990, il a publié un ouvrage par an minimum (sauf en 1993) et a même culminé à trois par an notamment en 2009 avec “Jews in Hyperspace”, “The Loom of God” et “The Math Book: From Pythagoras to the 57th Dimension, 250 Milestones in the History of Mathematics” qui fut publié en français sous le titre : “Le Beau Livre des Maths – De Pythagore à la 57e dimension”. Il est bon de noter que ce dernier livre obtint le Prix Neumann de la British Society for the History of Mathematics en 2011. Le livre dont je fais une revue aujourd’hui est construit de la même manière que celui-ci : il s’agit de la présentation des évènements qui ont marqué, selon l’auteur, le champ scientifique qu’il aborde.

Pour en revenir à Clifford Pickover : outre le fait qu’il a écrit un grand nombre d’ouvrage, il a aussi été un inventeur acharné avec plus d’une centaine de brevets déposée dans le cadre de ses activités chez IBM. Outre ses brevets, il a aussi publié plus d’une centaine de papiers sur des thèmes aussi variés que la visualisation scientifique, le “art computing” (l’art où l’ordinateur est utilisé) ou encore les mathématiques récréatives.

À côté de ses activités scientifiques, on peut noter que Clifford Pickover est membre du “Committee for Skeptical Inquiry” (CSI) dont le rôle est d’étudier avec rigueur et en suivant une approche scientifique et stricte les pseudo-sciences comme le paranormal, l’ufologie, etc. Parmis les membres connus de ce comité, on peut notamment citer Carl Sagan et Isaac Asimov (quand même !).

Par ailleurs, le livre d’aujourd’hui se place dans une série d’ouvrages du même type que Clifford Picover a entamé avec “Le Beau Livre des Maths – De Pythagore à la 57e dimension” dont j’ai parlé plus haut. En effet, il a aussi écrit, “The Physics Book: From the Big Bang to Quantum Resurrection”qui donne en français : “Le Beau Livre de la physique – Du Big Bang à la résurrection quantique” et qui fut publié le 3 octobre 2012.

Clifford Pickover est enfin un auteur présent sur le web. En dehors de son compte twitter que vous pouvez bien sûr suivre sur @pickover et qu’il alimente régulièrement, vous pouvez aussi le retrouver sur différents sites web qui donnent l’impression d’être issu des années 90 🙂 Mais bon, on ne lui demande pas de faire du 3.0 HTML5 et CSS3 pour écrire de bons livres !

Un livre

Avant-propos

Parlons à présent du livre dont il est question aujourd’hui “Le Beau Livre de la Médecine : Des sorciers guérisseurs à la microchirurgie”. D’abord publié sous le titre “The Medical Book: From Witch Doctors to Robot Surgeons” chez Sterling Publishing en version originale en 2012, la version francophone, sujet de cette revue, a été publiée fin 2013 chez Dunod.

Je vais commencer par ce que ce livre n’est pas avant d’aborder ensuite ce qu’il est réellement. Tout d’abord, il n’a rien à voir avec celui qui a été le sujet de la précédente revue. On ne se voit pas plongé dans la vie des découvreurs ou ce genre de chose. Ce livre ne va pas non plus vous expliquer les tenants et les aboutissants de telle ou telle découverte. Il s’agit plus d’un condensé des faits marquants, selon l’auteur, qui ont jallonné l’histoire de la médecine. On comprend, à travers la description des différents avancées, comment s’est forgée la compréhension des mécanismes biologiques à l’oeuvre dans notre corps, de quelle manière le combat contre les maladie a été mené, etc.

La présentation des éléments du livre est aussi particulière : Clifford Pickover a choisi de réaliser une présentation chronologique des faits historiques qu’il mentionne. Ainsi chaque double page correspond à un évènement en particulier : la page de gauche est dédiée à une description du moment en question, et la page de droite est une illustration. Pour chaque sujet Clifford Pickover donne la date, l’évènement en question et les sujets autrement abordés dans le livre avec lesquels il peut être lié.

La revue

En lisant ce livre, j’ai été surpris par les dates données pour certains évènements marquants et tout notamment au début de l’Histoire de la Médecine telle que la décrit Clifford Pickover. Qui aurait cru que des yeux de verre étaient utilisés il y a près de 5 millénaires ? On découvre en effet qu’un prétrêsse en portait un de son vivant et qu’il était fait de goudron naturel et d’or. Sûrement utilisé dans un cadre religieux ou pour symboliser des pouvoir particuliers.

On découvre aussi que les saignées ont été pratiquées pendant presque 3500 ans avec diverses justifications, ou soins supposés et ceci jusqu’à il y a assez récemment comme en 1923 où cette pratique était encore recommandée dans des ouvrages de médecine. On apprend ainsi qu’elle était déjà pratiquée en Egypte ancienne, qu’elle fut notamment rendue populaire par Galien et que c’est une des causes de la mort de George Washington qui, et je cite, “atteint d’une infection de la gorge , fut accélérée par la considérable quantité de sang qui lui fut prélevée lors d’une saignée”.

En parlant des saignées, j’ai cité Galien. Cet homme fut assurément l’un des médecins grecs les plus connus en dehors d’Hippocrate. À travers ses écrits extrêment nombreux on a pu observer les différents domaines sur lesquels il s’est penché : dissection, vivisection, contrôle de l’activité musculaire via les nerfs par le cerveau, etc. Ses ouvrages ont gardé pendant presque 1000 ans un impact fort sur les médecins du monde arabe et en Europe. Parlant d’Hippocrate, qui vécut presque 600 ans avant Galien, on sait en fait assez peu de choses sur l’homme. En dehors de l’aspect un peu farfelu de la base de la médecine (un dérèglement de quatre humeurs : sang, bile noire, bile jaune et phlegme), le serment qui porte son nom était adopté par les médecins, et visait à assurer une certaine éthique dans les pratiques. Il est bon de savoir que les écrits issus et/ou écrits par Hippocrate avaient cette qualité (qui s’est perdue à une certaine période) qu’ils exprimaient les maladies comme des phénomènes naturels et non reliés à une quelconque divinité …

Le livre s’intéresse d’ailleurs tout particulièrement aux avancées qui ont été réalisées ces deux derniers siècles. Près des trois-quarts couvrent des évènements qui se passent depuis 1774. Clifford Pickover aborde ainsi pêle-mêle les avancées de la chirurgie comme les différentes méthodes d’analyse comme l’électrocardiographe et l’électroencéphalogramme, la radiothérapie ou encore la mammographie, ou le traitement des grandes maladies de notre temps : vaccination de la variole, rougeole, peste bubonique, etc.

En conclusion

En conclusion, “Le Beau Livre de la Médecine : Des sorciers guérisseurs à la microchirurgie” nous apprend plein de chose, mais vraiment énormément. Que ce soit sur la médecine en général, sur ses pratiques au cours du temps, sur les découvertes, et sur les Hommes et Femmes qui ont permis les avancées. Je regrette un peu la faible longueur de chaque explication des évènements que nous présente Clifford Pickover. On se retrouve parfois un tantinet frustré à devoir à se sentir en train de survoler certain d’entre eux, mais il faut ce qu’il faut pour arriver à parler des évènements les plus importants. Ceci donne peut-être plus l’envie de lire d’autres ouvrages qui s’appesantiraient finalement sur ceux qui ont aiguillonés notre curiosité.

Il faut aussi prévenir: il ne s’agit pas d’un vidal médical, mais certaines âmes sensibles pourraient être un peu secouées par certains passages comme pour les forceps utilisés pour la sortie des bébés pendant la naissance, les causes de cancer, ou le fait que pendant très longtemps les patients n’était pas endormies ou les plaies désinfectées …

On découvre aussi comment pendant longtemps la médecine a été un domaine dans lequel, la mécompréhension de certains phénomènes provoquait superstitions, supputations maladroites à l’origine de traitements inutiles voire contre-productifs, etc. Mais finalement c’est l’avancée dans cette science très pratique qui permis de faire des découvertes.

On apprend d’ailleurs comment certains préjugés ou certaines préconceptions ont eu la vie dure pendant des siècles: on découvre par exemple que les médecins juifs ont été, et depuis très longtemps, en proie à une stigmatisation comme aux États-Unis où les étudiants juifs de l’université de Colombia devaient porter un H (pour hébreux) sur leur tenue afin de les identifier pendant la seconde guerre mondiale. On découvre aussi que pendant longtemps les hommes ont été écartés des actes médicaux liés au moment de la naissance avec, par exemple, l’histoire du Dr Wertt qui fut brûlé pour s’être déguisé en femme afin d’assister à des accouchements et apprendre à mettre des enfants au monde.

Ce livre, quand on s’éloigne et que l’on regarde le sommaire par exemple, donne un peu le vertige : on se rend compte de la quantité de découvertes, après tout, assez récentes, dont nous jouissons dans notre médecine moderne et le nombre important de maladies dont on ne pouvait rien dire ou que l’on ne pouvait pas traiter il y a à peine un siècle !

Finalement un bon ouvrage pour vous intéresser à la médecine, son Histoire, et qui vous donnera peut-être envie d’en savoir plus !

Un livre qui n’a rien à voir

L'Imposture scientifique en dix leçons - crédit Goodreads : http://goo.gl/9c4gMt

L’Imposture scientifique en dix leçons – crédit Goodreads : http://goo.gl/9c4gMt

Le fait que Clifford Pickover fasse partie du “Committee for Skeptical Inquiry” me fait penser à un livre que j’ai lui mais qui n’a rien à voir avec celui d’aujourd’hui : “L’imposture scientifique en dix leçons” de Michel de Pracontal. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre, peut-être les hémorroïdes (les gens ayant lu le livre comprendront), mais la suite est incroyable. Il détricote les méthodes des imposteurs qui utilisent la science pour tromper ou détourner le public, pour vaincre ses adversaires au mépris de la santé des patients ou pour amener à soi des fidèles en les trompant. On découvre plein de choses très intéressantes, notamment à propos de l’affaire du sang contaminé, ou encore comment devenir un gourou riche, célèbre et écouté. Je pense que ce livre sera le sujet d’un très prochain épisode de Lisez La Science. À lire de toute urgence !

Un livre que j’aimerais lire

10 notions-clés pour enseigner les sciences - crédits Goodreads : http://goo.gl/ShzFVi

10 notions-clés pour enseigner les sciences – crédits Goodreads : http://goo.gl/ShzFVi

C’est le livre de Michel de Pracontal qui m’a fait pensé à celui que j’aimerais lire et dont je vais vous parler maintenant. Il s’agit de “10 notions-clés pour enseigner les sciences” de Wynne Harlen. La description de l’ouvrage le présente vraiment comme un ouvrage indispensable pour ne pas être une proie trop facile pour les imposteurs que dénonce Pracontal : acquérir des connaissances scientifiques de base, comprendre comment la science fonctionne, ses processus, l’expérimentation, la problématique de cadre de fonctionnement et l’éthique associée.

Il me semble que vu l’omniprésence de la science dans notre vie de tous les jours et de l’usage totalement détourné qu’il peut en être fait pour justifier tout et surtout n’importe quoi, il est important de fournir les bases pour développer l’esprit critique des futurs citoyens afin qu’ils sachent pouvoir discriminer les bons et mauvais usages de la science.

Si je n’écoutais que moi, je l’acheterais tout de suite !

Quote

 

Cette citation est de Voltaire, mais je n’ai pas trouvé si elle avait été écrite dans un de ses ouvrages :

L’art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit.

Voltaire

Plugs et liens évoqués

Conclusion

Que vous ayez aimé ou pas, surtout, ne restez pas devant des émissions de télé-réalité. Inondez-moi de courriers, de commentaires, de likes, de tweets, de retweets, de stylos quatre-couleurs, je trouve ça marrant ou envoyez-moi l’oeuvre complète de Monsieur Stephen Hawking si jamais elle ne vous sert qu’à servir de réhausseur pour vos enfants quand ils mangent à table.

Vous pouvez retrouver LisezLaScience sur son site web https://lisezlascience.wordpress.com sur lequel vous pouvez me contacter et commenter les épisodes. Vous pouvez aussi me contacter sur twitter sur @LisezLaScience et le podcast est accessible sur podcloud, sur podcastfrance (http://podcastfrance.fr/podcast-lisez-la-science) et aussi sur l’antenne de podradio.

Vous pouvez aussi m’envoyer des e-mails à lisezlascience@gmail.com. Je ne fais pas encore les fax, mais si vraiment c’est la seule chose que vous pouvez faire, je vous donnerais un numéro !

Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’ensemble des livres cités sur la liste goodreads associée à ce podcast sur le compte de LisezLaScience. Les livres seront placés sur des “étagères” spécifiques par épisode et ceux de celui-ci sont sur l’étagère “lls-5”

Prochain épisode

On se retrouve le 06/07/2014 pour un nouvel épisode sur le livre “Laser : 50 ans de découvertes”.

D’ici là bonne quinzaine à toutes et à tous.

Les références des livres évoqués

  • Le Beau Livre des Maths – De Pythagore à la 57e dimension
    • ISBN : 2100546406 (ISBN13 : 978-2100546404)
    • Auteur : Clifford Pickover
    • Nombre de pages : 528 pages
    • Date de parution : 13/10/2010 chez Dunod
    • Prix : 29 € et constaté à 27,55 € chez Amazon et la Fnac
  • 10 notions-clés pour enseigner les sciences
    • ISBN : 2746505428 (ISBN13 : 978-2746505421)
    • Auteur : Wynne Harlen
    • Nombre de pages : 152 pages
    • Date de parution : 08/03/2011 chez Le Pommier
    • Prix : 10 € et constaté à 9,50 € chez Amazon et la Fnac
  • L’imposture scientifique en dix leçons
    • ISBN : 2020639440 (ISBN13 : 978-2020639446)
    • Auteur : Michel de Pracontal
    • Nombre de pages : 378 pages
    • Date de parution : 08/04/2005 chez Seuil
    • Prix : 9,60 € et constaté à 9,12 € chez Amazon et la Fnac
  • Le Beau Livre de la Médecine – Des sorciers guérisseurs à la microchirurgie
    • ISBN : 2100589261 (ISBN13 : 978-2100589265)
    • Auteur : Clifford Pickover
    • Nombre de pages : 528 pages
    • Date de parution : 09/10/2013 chez Dunod
    • Prix : 29 € et constaté à 27,55 € chez Amazon et la Fnac
  • Le Beau Livre de la physique – Du Big Bang à la résurrection quantique
    • ISBN : 2100572725 (ISBN13 : 978-2100572724)
    • Auteur : Clifford Pickover
    • Nombre de pages : 528 pages
    • Date de parution : 03/10/2012 chez Dunod
    • Prix : 29 € et constaté à 27,55 € chez Amazon et la Fnac

Vous pouvez retrouver la liste des livres dans goodreads à l’adresse suivante : https://www.goodreads.com/review/list/30797714-lisezlascience?shelf=lls-5

Publicités

2 réflexions sur “LisezLaScience – 5 – Le Beau Livre de la Médecine de Clifford Pickover

  1. Pingback: LisezLaScience – 7 – L’Imposture Scientifique en dix leçons de Michel de Pracontal | Lisez La Science

  2. Pingback: Clifford Pickover | Lisez La Science

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s